jeudi 18 mai 2017

Encore une magnifique journée malgré quelques gouttes ce matin vite passées.

La matinée a commencée avec Antoine qui nous a parlé des blasons et de l’art héraldique : chaque enfant a fait un blason avec sa passion (chevaux, jeux vidéos, sport…) puis nous avons fait des blasons moyenageux avec le code héraldique. Ces derniers ont servi (en autre) à la décoration de notre soirée médiévale.

Puis à midi nous avons mangé un oeuf mayonnaise, du poulet pané à la brisure de Corn Flakes avec des petits pois persillés, du fromage et des fruits. Le temps calme a été des jeux de société apporté par la maîtresse.

L’après-midi, nous nous sommes préparés à notre grande soirée médiévale : blasons colorés, oriflammes, armes de parade et bannières pour un groupe et préparation de numéros d’amuseurs pour les autres. Puis chacun a changé de groupe sauf la maîtresse qui est restée à la décoration car elle ne devait pas voir le spectacle que nous lui avions préparés avec coeur.

Et le grand soir est arrivé : les premiers numéros sont arrivés pendant que nous buvions du sang de dragon (cocktail de fruits) et des gâteaux salés. Puis à tour de rôle, nous prenions A LA MAIN une grande tranche de pain de campagne épaisse pour y poser des pommes de terre grenaille, des pignons de poulet (qui ont eu un succès énorme) et des carottes. Des coupelles d’eau citronnée pour se rincer et s’essuyer à la nappe (et oui, nous respections les coutumes : plus il y a de tâches, plus c’était bon et je peux vous dire alors que c’était délicieux!) Ont suivi des tours d’acrobatie pendant la passation du camembert : très impressionnant. Enfin un gâteau à la pomme a clôturé ce merveilleux repas. Pendant le repas, Michel, notre extra directeur revenait de la chasse à l’ours pour notre pitance mais nous n’avons pas voulu le manger, il était trop chou! (cf.photo). A la sortie, un extraordinaire spectacle de feu et lumière nous attendait : les enfants (et les grands) étaient émerveillés!

Ce soir, nous nous sommes couchés tard (22h40) avec des étoiles pleins les yeux et des larmes pour certains qui ne veulent pas rentrer…